Bastia et le Cap Corse

Bastia semble verrouiller l’entrée du Cap corse.
La micro-région, montagneuse au sud, autour de Murato,
s’adoucit en descendant vers la mer, jusqu’au golfe de Saint-Florent
et au vignoble de Patrimonio.
Le Cap corse est un « finistère », un doigt qui s’avance dans la mer à
l’extrême nord de l’île.
La côte orientale est douce et assez facile d’accès. L’ouest est beaucoup
plus escarpé, sauvage. Cette région est une terre de pêcheurs et de marins.
Les ports des villages perchés dans la montagne et les tours génoises ponctuent
le littoral.

Castagniccia et Casinca

La complexité du relief de la Castagniccia et la profondeur de ses vallées en font un véritable

bastion naturel.
Les châtaigneraies, les villages aux toits de lauzes perchés sur les crêtes, le mont San Pedrone

« 1767m »
constituent la personnalilé de la région.
La charcuterie y est réputée excellente.

La Plaine Orientale

La plaine orientale s’étire au sud de la Castagniccia. C’est une terre de grands domaines

agricoles:
vignes, vergers et élevage. La fameuse clémentine corse y est cultivée. Dans les étangs de

Diana
et d’Urbinu sont élevées des moules et des huitres ,délicieuses.
Le Fium’Orbu, entre Ghisonaccia et Solenzara, est une région montagneuse, retirée et préservée.

Extrême-sud

On désigne par Extrême sud les régions de Porto-Vecchio et de Bonifacio.
Ce sont peu être les plus fréquentées de l’île en été. Elles regorgent de vastes plages de sable,
somptueuses pour la plupart. Porto Vecchio est un port très animé au coeur de la saison estivale,
plus calme en hiver. Il en va de même de Bonifacio, dont la citadelle et ses rues commerçantes,

les falaises blanches
et le port niché au fond d’un etroit goulet attirent les foules. L’archipel des îles Lavezzi n’est pas

en reste.

Propriano et le Sartenais

L’ultime golfe de la côte ouest avant Bonifacio est celui de Valinco.
La longue vallée du taravo y débouche. Le site préhistorique de Filitosa occupe le bas de cette

vallée.
De Porto-Pollo à Campomoro, les plages agréables ne manquent pas. Au sud, les rivages du

Sartenais sont plus
sauvages. Bâtie sur un éperon rocheux, la ville de Sartène domine l’ensemble de la région.

l’Alta Rocca

Au nord-est, la vallée du Rizzanese est la route naturelle d’accés à l’Alta Rocca.
Les villages se nichent au fond des vallées ou sur les hauteurs.
Au nord s’étend le vaste plateau du cuscione, dominé par l’ Incudine « 2136m d’altitude »
A chaque détour de la route traversant les villages apparaissent les inoubliables aiguilles de Bavella.

Ajaccio

Le golfe d’Ajaccio est l’un des plus majestieux de Corse.
La ville se niche au fond de cette anse largement ouverte sur la mer, ceinturée au nord
par l’archipel des îles Sanguinaires. La rive sud du golfe abrite de nombreuses stations balneaires.
Elle devient de plus en plus sauvages à l’approche du capo di Muro. La forêt de Coti-Chiavari, plus reculée
est un lieu de promenade apprécié. A partir d’ Ajaccio, les plus belles vallées de la Gravona et du Prunelli
permettent de remonter à nouveau vers le centre de la Corse.

Centre Corse

Corte se niche au coeur de la Corse….A l’image des montagnes qui l’entourent, la ville ressemble à une forteresse
à conquérir. Elle se trouve au débouché des profondes vallées de la Restonica et du Tavignano, paradis de la marche
et de l’escalade. Les plus hauts sommets de Corse s’élèvent à peu de distance de là : monte Cinto « 2706m », punta Minuta « 2549m »
et Paglia Orba « 2525m ».

Golfe de Porto

Pour atteindre le golfe de Poto en venant de Calvi, il faut emprunter la route côtière.
La route passe à la base de la presqu’île de Scandola. Puis c’est le golfe de Porto, qui est aussi
une voie d’accès vers Evisa, la belle forêt d’Aïtone et la sauvage vallée du Niolo.
Les calanches de Piana, sur la rive sud, sont l’une des merveilles du golfe. De Piana à Cargese,
la montagne est indomptée et de toute beauté.

La Balagne

Les  villages de Balagne dominent des baies splendides.  Oliviers, arbres fruitiers, vigne sont les principales
cultures de la région. Calvi acceuille des festivals de qualité: le festival du vent et jazz in Calvi notamment.
l’arrière-pays montagneux ateint de hautes altitudes. Le fameux GR 20 commence a Calenzana, au sud-est de Calvi.
Le cirque de Bonifato s’ouvre à proximité. Plus au nord, le Giussani est une vallée restée trés sauvage.

Les offices de Tourisme en Corse

http://www.bastia-tourisme.com/
http://www.destination-cap-corse.com/
http://www.corte-tourisme.com/
http://www.corsica-costaserena.com/
http://www.alta-rocca.com/
http://www.bonifacio.fr/
http://www.ajaccio-tourisme.com/fr/
http://otpiana.com/
http://www.porto-tourisme.com/porto-ota.htm
http://www.castagniccia.fr/
http://www.ot-galeria.com/
http://www.balagne-corsica.com/